Genre : drame, psychologique, gore, surnaturel, comédie, romance, yaoi
Contexte Fantastique

Tags : Contexte fantastique - Garçons ♂

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.225.59.14) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Traashi

    01/03/2018

    Shii :

    * Il ne sursautât pas alors même que l'individu venait de derrière lui. Il n'était pas censé l'avoir vu, ni censé l'avoir entendu même, et pourtant c'est sans réelle surprise qu'il se tourna vers l'origine de la voix.
    Shii savait qu'il devait paraître le plus humain possible. Que le fait qu'il ai sentit le changement dans l'air du à la présence de quelqu'un d'autre n'était pas normal et qu'il devait le cacher. Pour sa sécurité, mais surtout pour celle des autres. Après tout si on apprenait ce qu'il était, il serait forcé de se débarrasser d'humain innocents. Ce n'était pas une chose qu'il appréciait de faire dans l'absolu. C'est pour cela qu'il devait paraître humain.
    Mais bon, ce n'était également qu'un détail. Tout les humains n'était pas surprit facilement non plus. Et puis avec sa cicatrice, visible dans son cou et sur sa joue lorsqu'il portait des vêtements, il attirait déjà l'attention comme « anormal » de toute manière.

    Il détailla à son tour l'inconnu. Quelque part il se sentait un peu stressé et excité à la fois. L'homme devait travailler dans l'établissement et donc été son collègue. Il voulait faire bonne impression et qui sait ? Peut être devenir ami avec lui ! Il sentit sa cicatrice le gratter et su exactement ce que ça voulait dire. Nezumi avait beau se moquer de lui, Shii comptait faire les choses normalement.
    Avec son observation, le jeune homme en oublia totalement de répondre à la question précédente et ne sortit de ses pensées que lorsque l'homme lui dit qu'il était en retard. Il entra avec lui, vu que de toute façon il était attendu lui aussi.

    Autant dire qu'il fut assez surprit de l'apparition du directeur. C'était une entrée un peu violente et même Shii fit un petit pas en arrière de surprise. L'homme était sans aucun doute un humain. Il l'aurait su si cela n'avait pas été le cas. Et pourtant sa colère était assez impressionnante. Regardant l'échange entre les deux homme, Shii décida qu'il était peut être temps de calmer un peu les choses. Il n'avait pas envie d'assister à une scène lors de son premier jour. *

    - Ah... excusez moi, mais je pense que c'est de ma faute si il est en retard. Je l'ai un peu retenu aux grilles ce matin.

    * Intervint Shii avec douceur et une fausse hésitation qui semblait le rendre encore moins dangereux que son apparence le laisser présager. Shii n'avait rien de vraiment impressionnant pour lui mais il ne s'en plaignait pas, cela jouait même en sa faveur. *

    - Je suis Shii Atsuko, le nouveau professeur de sport ? Excusez moi si je suis un peu en retard

    * Continua le jeune homme poliment. Bien entendu son nom était faux. Il n'en avait plus depuis longtemps. Shii était tout ce qui lui restais. Mais il avait bien fallut en choisir un et le hasard – oui oui le hasard un doigt sur une liste de nom – avait décidé que le sien serait « Atsuko ». L'avoir été bien plus pratique. Sans ce nom il aurait eu quelques problèmes déjà, même si il ne l'aimait pas trop et insistait toujours pour qu'on l'appelle Shii, tout simplement. *
    ---------------
    Kiyomi -

    Surprit de voir une personne quelconque lui porter défense, il ne put cacher son étonnement face à cette excuse qui pourtant ne devait même pas exister. Surtout que c'était de sa propre faute s'il était en retard et à personne d'autre. La seule faute au fait, qu'il refusait de se nourrir convenablement. Qu'il refusait tout simplement court à boire du sang d'autrui et ce même d'animaux. Regardant son patron et le nouvel employer, il soupira un bon coup et ne put que sourire face à la vu qu'offrait le directeur face à ce genre d'inconvénient.

    - Très bien ! Cette fois-ci t'es sauve, mais que ça ne se reproduit plus Kiyomi ! Retourne au travail et que cela ne tienne qu'à ça !
    - Bien monsieur !

    Le blondinet tourna les talons, salua son nouveau collègue et commença à partir.

    - Cependant, tu devras t'occuper de M.Atsuko pour son intégration, je te ferais appeler lorsque j'aurais terminer mon entretient avec lui.
    - Bien monsieur, fit-il en se retournant peu et lui souriant poliment.

    Une fois qu'il vit la porte de son bureau se refermer sur les deux silhouettes, l'infirmier soupira un bon coup et ne put que détourner le regard vers l'extérieur ne pouvant s'empêcher de penser qu'il l'avait a échapper belle cette fois-ci. Du moins, pas qu'un peu. Il était comme temps de voir ses priorités. Pas que ça lui dérangeait de faire du travail, un dans un hopital avec les parents adoptifs et l'autre ici dans cet école. Il mettait ses limites à dures épreuves certes, mais c'était mieux de vivre en leur compagnie, de ce faire à leur compagnie que de ne pas l'etre et s'attaquer à tout ce qui bougeait sans la moindre considération.

    Exaspéré par son fil de pensée, il partit vers son bureau, se prépara, sortit quelques dossiers et commença à écrire dedans les derniers examens de la vieille qu'il devait impérativement mettre dans les dossiers. Pas que sa mémoire faisait défaut, mais si quiconque venait pour un dossier et que rien n'était écrit, il fallait dire qu'il y avait de quoi se questionner et avoir de méchant problème.

    Après les deux premières heures de cours, il fut appeler comme demander. Il ne se doutait point du discours que cet homme avait du dire au blanc, un discours ennuyant, barbant et totalement inutile que tout le monde à le droit lors des rentrer en fonction ou bien lors de leur première année de cours. Descendant les marches, les mains dans ses poches, il se rendit vers ce bureau de malheur. Cogna à la porte et y pénétra une fois invité.

    - Monsieur...
    - Bien te voilà. Comme son cours sera à la 5 heures ce soir, je voudrais que tu puisses lui faire visiter l'école et le fasse se familiarisé avec plein d'autre chose avant son premier cours.
    - Bien, se sera fait.
    - Disparaissez maintenant !

    Ne soulignant rien de cette froideur, blasé, il se recula, sortit et attendit le nouveau professeur pour lui faire visiter les lieux et ensuite manger avec lui dans la cafétéria et ce quand bien même que Kiyomi ne puisse digéré convenablement la nourriture humaine, il allait s'en contenter pour cette fois-ci et ce pour paraître le plus normal possible.

    - C'est votre première année en tant qu'enseignant ?, demandait-il finalement.

  • Traashi

    01/03/2018

    Je vois que t'as pas eu ma réponse, je te la renvoie d'ici lundi :)

  • Traashi

    14/01/2018

    ne me dit pas que je suis tout seul avec mon petit Shii ? xD Dsl du retard =='

  • Traashi

    12/09/2017

    Shii :

    « N’oublie pas ce que tu dois »

    * Ce n’était qu’une voix. Mais quand elle résonna dans son esprit, l’air dans ses poumons s’évapora, le laissant étouffer comme un poisson hors de l’eau. Il essaya de prendre une grande inspiration, ouvrant la bouche, mais un liquide lui envahie la bouche, le goût métallique de se dernier explosant sur ses papilles. Il referma la mâchoire d’un coup sec, et se redressa en position assise brutalement. L’air revint dans ses poumons, un soulagement de courte durée. Il ouvrit les yeux sur les draps de son lits froissées et légèrement humide de sueur. Ses vêtement aussi d’ailleurs lui collaient un peu à la peau. Il laissa échapper un soupire tremblant et leva les yeux de ses mains. Il ne fut pas surprit de voir une silhouette debout au pied de son lit. Les rideaux tirés empêchaient la lumière d’entrer dans la pièce mais il n’en avait pas besoin pour voir, le regard vide que lui lançait la personne *

    - Tu devrais te dépêcher. Tu vas être en retard

    * Le ton était quelque peu sec, mais il avait l’habitude. En regardant vers la fenêtre il vit qu’en effet, une lumière claire était visible de sous les rideaux. Malgré son état un peu négligé, il sourit vers la personne *

    - Ok Nezumi. Je vais me préparer. Tu as fais le petit déjeuner ?

    * Aucune réponse ne lui fut donner autre qu’une « hmpf » qu’il prit pour un oui. Nezumi prit la direction de la porte pendant qu’il sortait de son lit, le visage fermé et le regard au sol. Il était toujours un peu mal après ce genre de rêve. Toujours un peu déprimé. Il secoua la tête et alla se préparer. Ouvrant voler et fenêtre et faisant son lit. Quand il rejoignis Nezumi dans la cuisine, deux tartine étaient prête et une tasse de café. Il regarda la tasse puis Nezumi avant d’aller jeter un ½il dans le frigo. Quand il n’y vis pas ce qu’il cherchait il chercha dans la cuisine mais sans succès.*

    - Nezumi…. Ou est le lait ?
    - On en a plus.
    - …. Et le sucre ?
    - Plus non plus

    * Il sentit ses épaules s’abaissait en apprenant la nouvelle. Et il regarda de nouveau la tasse de café noir presque boudeur. *

    - Je n’aime pas le café noir

    * Nezumi se contentât de hausser les épaules avec un sourire amusé aux lèvres. Il l’avait fait exprès. Shii ne dit rien et avec réluctance commença son déjeuné. *

    - Pourquoi prof de sport ? Tu as étudié la biologie non ?

    * A la question sortie un peu de nul part, Shii releva ses grand yeux rosé en direction de Nezumi et lui sourit *

    - J’ai pensé que ça serait marrant !

    * L’homme le regarda comme si il était fou avant de soupirer et de s’approcher de lui *

    - Ne fais pas de connerie, je ne viendrais pas te sauver le cul si il t’arrive quelque chose
    - Hm hm

    * Shii tendit le bras et sentit la mains de Nezumi partir de son poignet et lui caresser l’avant bras jusqu’au coude. Quelques secondes après, une cicatrice rose parcourais la peau de Shii. De quoi contraster avec ses cheveux blanc et rehausser la couleur similaire de ses yeux.
    Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour être prêt. C’était son premier jour de boulot et il n’avait pas vraiment envie d’être en retard. Surtout qu’il commençait comme professeur dans une école. Malgré le fait qu’il n’avait jamais « officiellement » travaillé avant, sa personnalité et le fait qu’il ai une maîtrise en premier soins avait pas mal aidé. Le fait que trouver un nouveau professeur soit urgent aussi. Il partit assez tôt pour être un peu en avance. Il allait devoir rencontrer ses collègue et visiter un peu l’école de toute manière. Autant avoir du temps pour le faire, plutôt que de devoir aller à la va vite du fait de son retard.

    Quand il arriva devant les grilles, il observa un peu les lieux et sourit. Oui, cet endroit lui plaisir. Premier arrête désormais : le principal. *
    -----------------
    (Oui... Oui tu peux me couper en deux pour l'attente, là je t'y autorise ;___;)

    Kiyomi -

    Lorsqu'il se réveilla, il ne put que passer une main dans ses cheveux et sur son visage, grognant légèrement d'insatisfaction. Il ne se souvenait de pas grand chose d'hier soir. Mais à voir la flaque de sang dans laquelle il baignait et l'odeur de la luxure qui lui collait également à la peau, il n'y était pas aller de main morte la veille. Soupirant donc un peu, lassé de ces manques de contrôle de sa part. Pourtant, à sa conscience il n'avait eu faim, il n'avait été à sa plus extrême limite comme il se laissait souvent aller. Humectant ses lèvres, se levant donc chancelant, il grimaça un peu des tournis le prenant. Allait-il réussir à comprendre ce qui lui arrive ? Il ignorait ce qui se passait sérieusement. Mais encore une victime à mettre à son tableau et cette fois-ci ce n'était pas par pur chasse.

    Sortant de la pièce dans laquelle il se trouvait, marchant vers la sortie des lieux, il se rendit chez lui par de petites ruelles pour que personne ne voit sa différence qui se voyait bien cette fois-ci. Sa peau était bien plus pâle que coutume, il avec un regard qui se voulait envoutant et puis il avait une de s'est beauté qui se voulait dire '' vient avec moi dans mon lit ! '' Et il n'aimait particulièrement pas lorsqu'il était ainsi. Rendu chez lui, il prit une douche pour se débarrasser de cette odeur et cette sensation immondes. Il se devait de se réveiller et de faire de son mieux pour ne pas être trop bizarre à l'école. Car oui, il allait devoir pareillement travaillé. Même si s'était rarement à cette établissement, il avait promis que pour cette acceptation d'horaire différent, il ne prendrait de journée de congé sauf lorsque s'était une généralité pour tous.

    Vers 8 heures du matin, il fut prêt, seulement il avait beau se regarder dans la glace, il trouvait son reflet vide... Il n'aimait pas ressembler à un monstre même s'il en était un. Oui Kiyomi malgré son air souriant, son air joueur et taquin, il avait son côté sombre et dépressif qu'il ne montrerait à personne. Personne ne devait savoir ses faiblesses. Pas avec tout le danger qui régnaient autour de lui à la moindre des secondes qui effleuraient sa peau. Habillé de ses vêtements de travail, il partit vers l'établissement et une odeur différente l'assaillit. Même si rien de grave fut déclarer, le blondinet avait comme une certaine appréhension. Son odeur dégageait quelque chose et il détestait ne pas pouvoir le comprendre.

    Arrivant donc derrière l'individu, il le détailla de dos, fixant sa musculature, sa silhouette, sa peau, ses cheveux, son expression qu'il pouvait voir de là où il se trouvait. Rien n'anormal, même si ce petit quelque chose lui restait dans l'arrière gout. Toussant un peu, replaçant son sac sur son épaule, il l'aborda donc.

    - Puis-je vous aider ?

    Regardant la morte à son poignet, il fit feinte de faire une mine inquiète et ce en comparer de son sourire lors de l'abordage. Il était comme en retard. souriant de manière forcée, il lui fit signe d'avancer vers la porte se devant de rentrer au plus vite avant que le proviseur ne remarque son retard soudain.

    - Pardonnez-moi de vous faire subir ça, mais je dois dire que je suis un tantinet en retard ce matin...

    Rentrant à la suite du blanchâtre, il partit vers la secrétaire qui se trouvait malheureusement à la première sortie et lui fit un signe pour lui demander si le proviseur était déjà arrivé. Elle lui répondit d'un hochement de tête et il ne put que grincer des dents. Avant même de faire un geste de remerciement à la bonne femme, le blondinet entendit:

    - KIYOMI !!!!!
    - Shit..., murmurait-il.

    Se reculant de quelques pas, la porte explosa presque et fit passer un vieux bonhomme qui regardait l'infirmier d'une manière à le faire brûler sur place.

    - Que t'avais-je dit sur le retard !!!
    - Pardonnez-moi, mais mais....

    Souriant malgré tout, il fit une petite grimace tout en s'excusant faisant de son mieux pour ne pas mettre cet humain encore plus en colère que déjà il avait pu le faire...

  • Traashi

    18/08/2017

    C'est ça cris, cris mon enfant personne ne peut t'entendre. Tu devrais juste garder tes larmes pour pouvoir les boire quand tu aura soif, parce que c'est pas moi qui vais te donner de l'eau ヽ(▼皿▼ヽ)
    ------
    mééééchanteuh ToT Comment tu peux être aussi cruelle avec moi - peuh -

  • Traashi

    18/08/2017

    Je ne fais pas dans la cannibalisme même si j'apprécie la viande rouge XD Par contre je n'ai rien contre un peu de violence, c'est une aide détente XD
    ------
    OUIIIIIIN ELLE EST MÉCHANTE MAMAN ;__;

  • Traashi

    18/08/2017

    t'a jamais manger personne U...u mais t'es prête à me massacrer par contre - sanglote -

  • Traashi

    18/08/2017

    oui tu fais bien ;___; (pleure)
    Mdr mdr j'ai un peu de mal avec ca je dois dire, mais merci !

  • Traashi

    18/08/2017

    Enfin tu l'as ce soir obligatoirement sinon tu peux venir me massacrer ^^''
    Je suis comme toi avec ça alors ne t'en fait clairement pas ^^ Bon je tacherais de bien faire et j'espère malgré tout que tu ne sauras qu'apprécier mon retour, même si médiocre risque d'être :(

  • Traashi

    18/08/2017

    Pardonne-moi du retard mais bon j'ai pas eu des mois facile et prochainement ça ne risque pas de s'améliorer :( (Oki, ça me va parfaitement bien ^^ Merci bien dans ce cas je vais faire ça ainsi de suite après mes rendez-vous de cet après-midi ^^ J'espère que tu aimeras malgré tout :()

Report abuse