Genrehorreur, drame, action, psychologique, yaoi
Contexte : Réaliste ou Fantastique

Tags : Contexte réaliste - Contexte fantastique - Garçons ♂

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.128.159) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Erza-Uchiha

    02/07/2018

    (^^ en tout cas, bravo!)

    Thomas :

    *Il allait réagir au moment où cette main tremblante s’était tendue vers lui. Au début, il n’avait pas capté que c’était censé être dangereux...D’ailleurs il n’avait pensé à rien, trop brouillé dans ses pensées et occupé à essayer de comprendre la situation actuelle. Cet inconnu à terre commençait tout juste à l’intriguer jusqu’au moment où il avait posé sur lui ses doigts, qui plus est autour de son cou...
    La prise n’était pas assez violente pour que Thomas en soit touché mais ce simple contact non prévenu et encore moins consenti le secoua un peu. Il le regardait mal quand l’autre se décida à abandonner. Passant une main là où il avait été pris, s’assurant qu’il allait bien et que ce n’était pas un rêve. Non...
    On avait bien tenté de l’étrangler.

    Déconcerté, le jeune homme secoua la tête et se mît à rire sans raisons valables. Juste que ce mouvement était devenu ridicule et inutile de la part de son "agresseur" qui mangeait le sol de tout son corps. Il sentait de plus en plus la peur aussi, une peur grandissante et parasite. Une angoisse telle, que monsieur le pardonna pour son geste qu’il convînt comme étant un système de défense automatique.
    Les gens, c’est comme des animaux sauvages...Tu peux pas leur sauter dessus sans qu’ils trouvent un moyen de déguerpir ou de te mordre la main.

    Alors le bonhomme qui était affalé, c’était ça. Un petit animal blessé. Apeuré. Pauvre bête...S’il savait quelle chance il avait ce soir là. Il était tombé sur l’ivre, en état moyen de réflexion et en prime le peu de pitié que pouvait dégager un mec comme Tom. Avec beaucoup de sincérité et de sympathie, il tapota le haut de sa tête en laissant tout de même l’envie de s’énerver derrière.

    « - Du calme p’tit gars...on décompresse. Ch’uis pas le mauvais tonton qui bat ses enfants. Zeeen...~ »

    Puis il se mît enfin à parler, s’exprimant très bas, il dû se pencher à ses lèvres pour l’écouter. Des termes vagues, fébriles et incompréhensibles au premier abord mais il finit par comprendre tout en haussant un épais sourcil. Il avait quoi à être aussi paranoïaque...
    Et bien. Il était tombé sur un vrai fou ou du moins quelqu’un qui délirait. Un copain. Il y avait de quoi se réjouir pour clôturer cette soirée en beauté.

    Tom se fourra dans le crâne un objectif naïf, les aider. Chose improbable mais qui se réalisa plutôt rapidement. Le plus léger sur l’épaule, le tenant tant bien que mal avec sa démarche bancale et l’autre toujours à le traîner derrière lui par les vêtements. Pas d’autres choix...
    Par précaution, il choisit de prendre un chemin sûr où personne n’irait traîner et encore moins regarder les caméras de surveillance. Au cas où on l’accuserait d’homicide...

    Il rentra aussi vite que possible avant de s’occuper des deux. Localiser l’essentiel, désinfecter, recoudre, panser...
    Il avait l’habitude de ce genre de choses. Pour les autres cas, il fit avec les moyens de bord. Puis il les installa chacun dans une pièce fermée, munie d’une bouteille d’eau et des antidouleurs.* |

  • Erza-Uchiha

    23/06/2018

    Thomas :

    Que pouvait bien signifier un tel raffut, qui avait eu l’amabilité de venir perturber sa tranquillité et encore! Ironie du sort, Thomas se mît à rire trahissant un certain énervement naissant. Malgré ses jambes lourdes, son corps qui prenait toute son importance et qu’il arrivait tant bien que mal à transporter, il se traîna jusque devant cette haie de buissons. Sa poitrine rejeta un long grognement qui était sensé remplacer une expression permettant d’identifier l’inconnu. Sa question sous forme d’onomatopée se perdit au loin sans plus de réponse...
    Décidément, il lui faudra encore du chemin pour se faire comprendre.

    Sous l’effet de l’ivresse et de l’impatience, il donna un grand coup de pied dans cette masse végétale. C’est alors qu’il pût enfin reconnaître une silhouette se débattre tel un chien à l’eau, ce fût plutôt amusant mais le jeune homme n’avait pas le temps pour ça. Il lui attribua un regard sombre, à peine curieux ou désolé. Proche du mépris même, Thomas le fixa ainsi pendant un bon moment avant de reconnaître une certaine sensation.

    Le goût du sang flottait dans l’air. Il pouvait le sentir, ses poumons se gonflant plus violemment. Ses bras se tendirent et empoignèrent donc le tas en le tirant vers lui, se fichant de la sécurité, si le corps était blessé, si ce simple déplacement pouvait l’écorcher, qu’importe, il avait juste à savoir qui se cachait ainsi. Puis un autre corps apparu à ses yeux et il fut contraint de le retirer également. Et bien...c’était franchement pas son jour.
    Un cadeau pour le prix d’un! Belle promotion...
    Pire que dans un magasin.

    Le Roux prit alors une grande inspiration pour paraître patient, il s’accroupi juste à leur côté et les regarda un à un. Son sourcil froncé et le nez retroussé par cette forte odeur métallique, il finit par sortir une phrase bidon qui sonnait comme un fouet :

    « - C’est quoi le bordel au juste...? Vous m’expliquez...?! »

    En attente d’un retour, il craqua sa nuque et ses doigts en tentant de garder l’équilibre avec ce taux d’alcool dans le sang. Si seulement il pouvait lire le passé, tout se serait déroulé plus vite...
    Mais non, il fallait attendre pour ensuite prendre les décisions nécessaires. Quelle foutue galère...
    Il se demandait bien dans quoi il s’était embarqué avec ces deux drôles.

  • Erza-Uchiha

    14/06/2018

    Thomas

    Proche des douze coups, pire que d’attendre la nouvelle année...Le jeune Roux se demandait où ça pouvait le mener, il était assis en tailleurs au beau milieu d’un parc désert. Autour de lui, trônaient en cercle une ligne de bouteilles toutes, vides. Le sachet plastique, ancien hôte se plaignait, froissé au sol, réclamant le confort des silhouettes de bières manquantes.

    Trop tard...

    Deux éclats brillaient, fixant leurs images jumelles, les étoiles. Ces deux mêmes lueurs portaient un regard mélancolique et vide, pourtant si vivant.
    Ce n’était qu’ainsi qu’il pouvait se sentir libre, actif, plus présent encore. Certainement pas la meilleure des solutions mais oui, Thomas aime cette perpective. Au même niveau que la douleur...
    Oublier qui il était, un monstre.
    Il aurait bien jeter son dévolu sur une X victime mais personne ne semblait le satisfaire assez...Ou plutôt personne n’osait l’approcher de trop près. Prévoyant déjà les pires salopris qu’un malade mentale pouvait effectuer. Ce n’était franchement pas amusant...

    C’est alors, avant qu’il n’ait l’initiative de piquer un somme, qu’un bruissement végétal lui parvînt de loin malgré sa capacité réduite d’écoute...
    Il sursauta et balançait des regards intrigués dans toutes les directions possibles.
    Un flic? Un drogué? SDF? Passant inhabituel ou encore un habitué inconnu?
    Il ne savait pas.

  • x-ASHES

    10/06/2018

    (Non t'inquiètes c'est mon propre choix, c'est comme la vie de mon perso, si je note tout y a pas vraiment de surprise et j'estime que le perso qu'il a en face de lui n'est pas omniscient xD donc comme irl, on comprend ce qu'il ressent ou quoi avec ses gestes, ses expressions, le ton de sa voix etc mais j'ai pas tellement envie de dire les choses explicitement.)

  • x-ASHES

    10/06/2018

    (En fait c'est plus au cas où t'aurais pas prévu qu'il laisse de trace de sang ou autre, mais j'aurais pouvait pas faire grand chose si ils devaient se retrouver une fois le cours d'Akira terminé, comme je décris pas les pensées et sentiments de mon perso -parce que je vois pas l'intérêt- je suis assez limitée niveau quantité XD bon ca m'a aussi permit d'introduire l'un des perso secondaire.)

  • x-ASHES

    10/06/2018

    Le visage d'Akira resta neutre même après la "promesse" de l'inconnu, le suivant ensuite du regard alors qu'il sortait de sa salle. Le professeur s'installa ensuite sur le rebord de son bureau et regarda sa classe, personne n'osant piper un mot.

    "Reprenons." dit simplement le brun avant de commencer son cours.

    A la fin de celui ci, il attendit que tous les élèves sortent de la classe pour en faire de même et fermer la porte avant de se mettre à marcher dans le couloir son attention finissant par être attiré par un hurlement provenant des toilettes.

    Le professeur fronça les sourcils et se rendit rapidement aux toilettes, un élève se trouvant assit au sol, ayant surement trébuché et finit par tomber en arrière après avoir vu l'état des toilettes. Une scène de crime. Lui qui voulait rentrer chez lui c'était foutu.

    "Tout le monde dehors et que quelqu'un aille me chercher le directeur." grogna le professeur aux étudiants, perdant vite patience en voyant peu de gens bouger et même d'autre arriver par curiosité.

    Il choppa le moindre élève se trouvant devant l'entrée des toilettes pour les repousser, se postant ensuite devant l'entrée.

    "Vous circulez. Now !" dit il agressivement tout en prenant son téléphone afin d'appeler la police tandis que le directeur finit enfin par arriver, les étudiants s'éloignant un peu.

    Au final, le professeur, le directeur et d'autre membre du personnel, patientèrent devant les toilettes jusqu'à ce que la police arrive, faisant barrage pour éloigner les étudiants.

    Une fois la police sur place, ils les laissèrent faire leur travail mais Akira en profita pour donner une description du jeune homme aux cheveux blancs, précisant que la victime de la vieille était un ami d'une étudiante que le garçon semblait suivre et que ce dernier n'était pas étudiant.

    Cependant, il n'évoqua pas ses altercations avec le garçon, il ne parla que de ce qu'il avait vu de son tempérament, donnant tout de même peu de détail puisqu'il ne faisait qu'avec ce qu'il avait expérimenté.

    Il donna ensuite ses informations personnelles au cas où les agents de police aurait besoin de lui et récupéra aussi la carte de l'officier à qui il venait de parler au cas où quelque chose lui revenait, l'officier "Shiroyama Luan".

    Une fois qu'il en eut l'autorisation, le professeur quitta enfin l'établissement, se rendant donc sur le parking pour rejoindre son pick up. Une fois installé à l'intérieur, il passa une tremblante main dans ses cheveux tout en soupirant, avant de fermer un instant les yeux tout en murmurant "Fuck me.."

    (Je me suis permise de partir là dessus parce que c'était un peu en suspens et je vois pas trop ce que j'aurais pu faire d'autre de construit XD j'espère que ca ira !)

  • Erza-Uchiha

    06/06/2018

    Nan! C’était bien clair et heureusement! Heureux de voir de la communication, ça m’à permis donc d’en tirer des choses.
    Et puis je comprends ta situation, je le réjouis de savoir que tu souhaite quelque chose qui change.
    J’au tendance aussi à me lasser...

    Alors alors~

    Je ne sais pas pourquoi maiiiiis si jamais tu connais « In these words » et bien tu sauras d’où je sors ce contexte.

    Par contre, je vais te proposer de rester sur Thomas et....surprise.
    Youhai ça va mélanger en gros: réaliste/psychologique/fantastique

    Avec le début que tu m’as proposé et l’autre perso que tu intègre
    C’est parfait!

    Contexte:

    Ton perso sera blessé et Tom le découvrira, âme charitable pour le moment, il décide de le prendre sous son aille. Là, vont commencer un peu tout à la fois.
    Des interrogatoires étranges, rêves suspects et un lien absurde entre les deux.
    L’histoire évoluera vers une ambiance ambiguë donc attends toi à de la psychose et toutes sortes de choses plus ou moins glauques.

    Citation clef:

    « Réveille toi mon enfant...réveille toi. »

  • x-ASHES

    03/06/2018

    Akira se dirigeait vers son bureau, posant sa sacoche sur celui avant de tourner son attention, comme ses élèves, vers la porte lorsque celle ci s'ouvrit violemment laissant apparaître le blanc.

    Silencieux, le professeur retira sa veste alors que ses étudiants le regardaient, tout aussi silencieux que lui. Le brun s'approcha ensuite du jeune homme et s'arrêta à quelques centimètres de lui en croisant les bras.

    "Sinon quoi boy ?" demanda-t-il "Connais tu seulement l'intitulé du cours ?"

    Il attrapa ensuite le haut du garçon et le tira jusqu'au tableau avant de le planter là et d'aller se poster au fond de la classe, posant son fessier sur l'un des meubles, ses bras se croisant à nouveau contre son torse et sa jambe droite devant la gauche.

    "Tu veux participer au cours ? Vas-y participes. Ils avaient un exposé pour aujourd'hui, je suppose que tu as le tiens ou tu pensais que comme j'étais le prof c'était le même fucking cours qu'hier ?"

    Akira planta son regard dans celui du jeune homme alors qu'il fit une pause de quelques secondes avant de reprendre.

    "Tu n'es pas étudiant, je n'ai donc pas l'obligation de t'accepter dans ma classe. T'es venu pour rêvasser sur mademoiselle comme tu l'as fais hier ? Je t'ai dis que ma classe n'était pas un site de rencontre."

    Une nouvelle pause et il se redressa, se rapprochant lentement "Maintenant je n'ai pas que ca à foutre, j'ai un cours à faire et j'ai très peu de patience gamin. Je te laisse le choix, tu quittes ma classe de ton bon vouloir ou c'est moi qui m'en charge."

    Il s'arrêta à nouveau en face du garçon, le jaugeant longuement du regard avant de murmurer pour qu'il soit le seul à l'entendre "Et si t'as un problème, tu m'attends dehors ce soir. Tu pourras te débarrasser de ta frustration, gère un peu ton faciès."

  • x-ASHES

    03/06/2018

    (Merci !)

  • x-ASHES

    03/06/2018

    Il n'a pas réagit au fait qu'Akira lui ait donné le journal et lui ai claqué la porte au nez =o

Report abuse